Archive

Archive for the ‘French’ Category

Chamilo, une solution libre de gestion complète de cours à distance

November 26, 2014 Comments off

conferencia_facebook

Date et heure : Mercredi 10 décembre 2014 de 19h à 22h

Lieu : École supérieure d’informatique (ESI) , 67 rue Royale à 1000 Bruxelles

Organisateurs : ESI et BxLuG http://www.heb.be/esi/ et http://bxlug.be

L’orateur, Yannick Warnier, développeur principal de Chamilo, développera la création d’un cours et le suivi des progrès de l’étudiant, mais aussi comment développer des activités commerciales avec Chamilo comme la vente de cours, et il précisera comment il peut vivre de la vente de service autour du développement de logiciel libre.

Entrée Libre et sans inscription (50 places)

Categories: Chamilo, Events, French, Language Tags: ,

Optimiser NFS

Voici quelques pistes pour améliorer les performances de NFS sous Linux (du moins en
environnement peu chargé). On fera directement attention aux points suivants:

1. Performances réelles du serveur

Est-ce que les disques/contrôleurs qu’on utilise sont réellement plus
rapides que le réseau?
Des petits coups de “dd” et de “bonnie” nous le diront.

2. Vitesse du réseau

Est-ce que le réseau est capable de transférer les informations
rapidement entre les clients et le serveur? On utilisera pour cela un
protocole réseau minimaliste, comme FTP par exemple. Mais évidemment, on
pourrait probablement obtenir déjà des informations intéressantes avec
tout autre protocole. Si la vitesse de transfert est déjà mauvaise,
inutile d’aller plus loin.
De même, tracker les erreurs sur l’interface réseau (output d’ifconfig)
sur le client et le serveur est intéressant.

3. Résolution de noms

Si on voit apparaître des délais (freeze) particulièrement quand on
commence à accéder à la ressource réseau, il y a de fortes chances que
ce soit lié à la résolution de noms, du client ou du serveur (les deux
sont importants), et ce dans les deux sens.
Les outils suivants nous y aideront: “ping”, “dig” et “host”.

4. Configuration propre au protocole NFS

De nos jours, on veillera à utiliser NFSv3 au moins, et ce en TCP (et
non pas en UDP, pourtant par défaut sous Linux, à moins d’être sur un
réseau local vraiment “propre” et totalement dédié à NFS).
Pour vérifier cela, on fera des transferts par NFS, et on vérifiera
ensuite ce que l’output de “nfsstat” nous dit à propos de ce qui est
passé (on verra de cette façon la version de NFS réellement utilisée
ainsi que le transport TCP ou UDP, et des erreurs éventuelles).
Ensuite, en fonction du type de données transférées (petits fichiers,
gros fichiers accédés séquentiellement ou de manière aléatoire), on
jouera avec la taille des blocs (“rsize” et “wsize”, ainsi que “sync”,
“async”, etc…).

5. Gestion des locks

Pour garantir la validité des données lors de l’accès en écriture
simultané de plusieurs clients NFS, celui-ci utilise un “lock manager”.
Dans certains cas, ce “lock manager” ne fonctionne pas bien (problème de
communication entre implémentations, …) et peut sévèrement affecter
les performances. Dès lors, il faut être attentif à cela, surtout dans
les environnements hétérogènes (y compris entre les versions d’une
distribution GNU/Linux).

Categories: French, Uncategorized

Accord inter-institutionnel Alliance Française (Lima) et BeezNest

Cette année 2014, la branche péruvienne de BeezNest (nous sommes maintenant présents en Belgique, non officiellement en France, en Espagne, au Pérou et probablement très bientôt dans un nouveau pays d’Amérique Latine) a signé un accord inter-institutionnel avec l’Alliance Française de Lima, qui vise à assurer la formation du personnel de BeezNest à la langue française ainsi que la disponibilité professionnelle d’une plateforme Chamilo pour tous les étudiants de l’Alliance.

Récemment, nous avons pu constater que l’Alliance respectait avec force son engagement, promotionnant publiquement son utilisation de Chamilo.

 

L'Alliance Française de Lima est fière d'utiliser Chamilo

L’Alliance Française de Lima est fière d’utiliser Chamilo

Eh oui, comme on le note en bas, un des 4 arguments de promotion c’est “Plateforme Chamilo – Apprentissage en ligne”. Ce n’est d’ailleurs pas la seule affiche qui le montre.

Nous sommes généralement ouverts à ce genre de propositions donnant-donnant. N’hésitez pas à nous faire une offre!

Categories: Chamilo, French Tags: , ,

Chamilo: Groupes, Classes et Sessions

October 18, 2012 2 comments

Courrier utilisateur:

Ces trois notions session, classe et groupe ) sont dans la version 1.9.2 de Chamilo
Je cherche de la doc pour bien comprendre les différences.
Est-ce que les trois peuvent être actives en meme temps ?
Une classe DOIT elle etre associée à une session  ( Qu’est-ce qui est obligatoire et qui ne l’est pas )
Les guides administrateur et enseignant que je possede ne traite pas de cela ou du moins, je n’ai pas trouvé.

Réponse:

Il n’y a pas encore de documentation à ce sujet (bien qu’en fait, les trois notions aient été présentes dans 1.8 mais avec des options légèrement différentes).

Petite définition rapide des 4 entités de regroupement d’utilisateurs:

Groupes (dans un cours)
Ce sont des petits groupes d’étudiants (généralement de 2 à 4) qui peuvent utiliser un espace privé de groupe au sein du cours (avec quelques outils communs)

Groupes sociaux (général)
Ce sont des groupes d’intérêt (selon les options, seuls les administrateurs ou tous les utilisateurs puvent les créer) au sein desquels on retrouve une espèce de mini-forum. Ils permettent plusieurs types de visibilité (publique/intermédiaire/privée) pour l’inscription des membres

Classes
Ce mode de regroupement existait avant les sessions dans Dokeos, mais il était mutuellement exclusif avec celles-ci (donc si tu utilisais les sessions, tu ne pouvais pas utiliser les classes). Ce sont des regroupements “administratifs” d’utilisateurs, qui permettent de les inscrire rapidement dans des cours ou des sessions, en inscrivant directement la classe au lieu d’inscrire étudiant par étudiant. Ça marche aussi pour la désinscription.

Sessions
Ce sont des “contextes” qui permettent à un étudiant de suivre plusieurs cours en parallèle pendant une période de temps donnée (qui n’est pas forcément limitée, la période). Par extension, on peut aussi y inscrire une classe.

Categories: Chamilo, Documentation, French Tags:

Congratulations to Linagora for a 15M€ contract with French Ministry

October 13, 2012 Leave a comment

Linagora won a call for tender with the French Ministry of Finances for around 15 millions €, covering the maintenance and development for 260 different pieces of software! Congrats. Let’s hope Chamilo gets included too :-)

See the original article on Le Journal du Net, in French, here: http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/open-source-linagora-avec-bull-signe-avec-la-dgfip-1012.shtml

Différences Moodle-Chamilo

Au sein de notre courrier utilisateurs, nous retrouvons fréquemment la question suivante:

Bonjour Chamilo, une petite question:

On m’a récemment demandé de citer les différences ente Moodle et Chamilo. D’après ce que j’ai pu voir rapidement, les deux systèmes (LMS) offrent les mêmes fonctionnalités au travers des mêmes modules..

Qu’est-ce que Chamilo a de différent de Moodle.

Bien entendu, il est toujours difficile de répondre à ce genre de question. On attaque une cible en mouvement, et le temps de rédiger une liste, elle n’est déjà plus à jour. Mais évidemment, tout le monde peut bénéficier d’une telle petite liste, même si elle n’est pas complètement à jour, au moins à titre de comparaison. En date de début juin 2011 et en comparant Chamilo 1.8.8.2 (fraîchement publié il y a quelques jours) à Moodle 1.9 ou 2.0, on retrouve les quelques caractéristiques suivantes (en résumé):

Cher utilisateur,

Les deux systèmes présentent une haute valeur ajoutée, mais selon le cas, vous pourriez vouloir recommander l’un ou l’autre. Il est plus facile de citer ce qui se trouve dans Chamilo que ce qui ne s’y trouve pas. La différence principale vient de la simplicité d’utilisation et d’installation de Chamilo, qui inclut d’emblée une série de fonctionnalités qui ne sont disponibles dans Moodle qu’après installation et essais de nombreuses extensions/modules. Cela dit, la différence fondamentale, je le répète, c’est la simplicité. Pas pour l’administrateur, qui gère quotidiennement un haut niveau de complexité, mais particulièrement pour l’enseignant et les étudiants, qui sont réellement les protagonistes de l’histoire de Chamilo. Certains utilisateurs de Chamilo que je ne citerai pas, mais j’ai déjà fait référence à eux de nombreuses fois sur Twitter pour leurs avis et leurs contributions à Chamilo, nous rapportent que former des enseignants à l’utilisation de Moodle prend environ 40h, alors que cela ne prend que 8h pour Chamilo. On parle donc d’un facteur 5 de simplification pour eux. Selon les premiers retours utilisateurs, Moodle 2 n’arrange rien à l’affaire.

Dans Chamilo, dès la première installation (et dans certains cas une paire de clics additionnelle), vous retrouverez:
– des feuilles de présences (illustrées par la photo de l’utilisateur)
– un système complet d’évaluations / objectifs pédagogiques / certificats (avec génération automatique et selon modèle modifiable de certificats imprimables)
– un plugin pour la vidéoconférence avec BigBlueButton (seul manque un serveur de vidéoconférence fonctionnel qui peut être installé à part gratuitement ou utilisé depuis un serveur commun, au travers de 3 paramètres de configuration)
– un panneau de contrôle pour les administrateurs (suivi)
– un réseau social avec création de groupes d’intérêt
– la gestion de sessions (ou cycles d’étude)/période/promotions/carrières (toute la structure académique d’enseignement ou, renommée, toute la structure corporative)
– système de scénarisation des exercices
– indexation fulltext
– un excellent support de la langue française
– la possibilité de redéfinir les termes de l’interface au travers des pages d’administration (sans intervention au niveau du serveur)
plus une série de plus petites fonctionnalités pratiques pour la construction des cours:

– text to speech (conversion de texte à voix)
– édition d’images, type Photoshop(tm)
– édition de diagrammes SVG, type Inkscape
– enregistrement de voix (avec Nanogong)
– support de Google Maps (requiert l’activation d’une clef API de Google Maps)
– plus de simplicité en général dans la manipulation des objets

Moodle, quant à lui, présente quelques avantages intéressants:
– plus de formats d’import/export (pour les exercices et les parcours)
– un outil d’exercices plus complet pour certains aspects (mais moins pour d’autres)

À part ça, la majorité des fonctionnalités qui peuvent être obtenues dans Moodle le sont uniquement au travers de modules/extensions qui, la plupart du temps (70%?) ne sont pas maintenus d’une version à l’autre de Moodle, et pour autant exigent un travail de correction avant qu’ils ne puissent fonctionner sur votre portail.

Bien cordialement,

Yannick

Clairement, cette liste changera probablement dans le temps. Dans quelques mois, nous aurons également la joie de pouvoir profiter de Chamilo 2.0, ce qui accélèrera le travail de développement et de correction des erreurs.

Les classes dans Chamilo

January 20, 2011 2 comments

Courrier d’un utilisateur de Chamilo:

Bonjour,

Nous souhaitons utiliser Chamillo comme ENT dans notre établissement.

Chamillo correspond aux attentes de nos professeurs et de la direction.
Je suis habitué à l’administration de DOKEOS et je ne retrouve pas dans Chamillo la possibilité d’activer les classes pour ensuite pouvoir inscrire des classes aux espaces de cours. Pouvez vous me renseigner a ce sujet?
Merci d’avance pour votre réponse.

Réponse:

Tu trouveras l’option dans Administration -> Paramètres de configuration
de Chamilo -> Utiliser les sessions -> Non.

Ceci devrait te donner les classes à nouveau.

Note que la fonctionnalité de classes n’est plus supportée depuis
quelques versions déjà (en faveur des sessions), mais que la 1.8.8
contiendra un système de “groupes” d’utilisateurs qui se rapproche fort
des classes.

Cordialement,

Yannick Warnier

%d bloggers like this: