Archive

Posts Tagged ‘Nexenta’

Installing Squid on ZFS

March 24, 2010 1 comment

The recommended filesystem for Squid on OpenSolaris is ZFS: http://wiki.squid-cache.org/BestOsForSquid

It is also recommended to disable the atime property on the filesystem holding the cache, and you may want to avoid using any type of RAID.

To achieve this on Nexenta (or OpenSolaris, whatever), first create the ZFS filesystem:

# zfs create -o atime=off -o mountpoint=/var/spool/squid3 syspool/squidcache

Then install Squid (here for version 3.x, as you might have noticed from the command). On Nexenta Core Platform 3 (NCP3):

# apt-get install squid3

To further improve the setup, use the aufs storage. To do this, just enable and update option cache_dir in /etc/squid3/squid.conf to read aufs instead of ufs (and further modify that line to best suit your real cache usage).

Nexenta (OpenSolaris + Ubuntu)

May 31, 2009 3 comments

Vous le savez probablement, Sun a libéré (GPL v3) le code de son OS-phare (Solaris) il y a déjà quelques années.
La version communautaire de cet OS s’appelle assez logiquement OpenSolaris.
De cette version, en développement constant, sont issues les versions propriétaires de Sun (appelées “Solaris 10”).

Il tourne sous plusieurs architectures différentes: x86, x86_64 (selon la nomenclature Solaris, AMD64 selon la nomenclature Linux), et Sparc (l’architecture de Sun, pour les incultes). Il faut d’ailleurs savoir que cela fait longtemps que Solaris est à la fois 32 et 64 bits (multiarch, selon la nomenclature Linux).

Après une période de prise en main par une communauté (toujours assez réduite aujourd’hui, il faut bien le dire), plusieurs dérivés ont commencé à apparaître, menant à des versions LiveCD, des versions seulement pour une architecture ou une autre, …
Toutes intègrent tout ou parties des fonctionnalités particulières de Solaris (ZFS, SMF, Containers, DTrace, …).

Le problème de Solaris venant plutôt des outils utilisateurs (non-)fournis. Le choix (et souvent la qualité ou le côté pratique) est beaucoup plus vaste sous GNU/Linux.

Alors, plusieurs jouent le rapprochement avec Debian/Ubuntu, à des niveaux divers (avec ou sans Glibc, avec ou sans système de packaging correct, …).
Parmi celles-ci, l’une d’entre elles à retenu toute mon attention: Nexenta.

Nexenta est une petite société spécialisée dans le storage à base d’OpenSolaris (grâce à ZFS, qui Tue(tm)[1]). Pour son produit-phare, NexentaStor, elle a décidé d’utiliser un kernel OpenSolaris avec un userland Ubuntu[2].
Et pour (avoir une chance d’)obtenir de l’aide de l’extérieur, ils se basent sur une version communautaire, totalement libre[3], et appelée Nexenta Core Platform (qui en est à sa version 2.0, la version 3.0 étant en préparation).

Le problème principal de NCP est la fraîcheur des logiciels qui viennent du monde GNU/Linux, puis la non-intégration des Zones dans apt-clone (on ne peut pas mettre à jour les packages d’une zone non-globale). Mais c’est déjà actuellement une solution particulièrement adaptée comme serveur (de fichiers ou même applicatif).

Et donc voilà, c’est cool, mais il y a encore du travail pour que ce soit vraiment utilisable par le commun des mortels.

Read more…

%d bloggers like this: